Bob Moses ou la réconciliation entre dance & pop.

Bob Moses

Ces deux-là ont failli ne jamais se rencontrer, et pourtant, ils fréquentèrent les bancs de la même école du côté de Vancouver. Et c’est à New York, quelques années après, que leurs routes se (re) croisent au carrefour pop – dance.

Avec comme témoin de naissance Robert Moses, le baron Haussmann de la big apple, Tom Howie et Jimmy Vallance mobilisent leurs sensibilités respectives pour édifier un territoire électro – mélancolique, une architecture sonique moderne qui renvoie autant à Massive Attack qu’à Radiohead. Une introspection à la limite de la contemplation, avec ce petit grain de rythmiques enchanteresses, qui fait doucement onduler les corps, sous les réverbères glauques d’une ville fantôme.

“Days Gone Bye” est sorti depuis quelques semaines sur le label Domino.

Un indispensable à retrouver dans la play list N°1324 de l’indépen-dance :

——————————————————————————————————————————–

Retrouvez L’indépen-dance en direct chaque mercredi à partir de 21h, sur Radio Pulsar 95.9 et en différé podcast, ici même dès le lendemain.

N’oubliez pas de vous abonner à la page Facebook de l’émission et suivez en temps réel la play list proposée par François & Franck. Nous sommes aussi sur Twitter.

Sur SoundCloud, écoutez toutes les émissions depuis 3 saisons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.