Cette semaine, les Détectives sauvages se sont rappelés que beaucoup d’entre nous allaient manger de la dinde la semaine prochaine. Et ça leur a donner envie de vous offrir, pour la dernière de l’année, mieux qu’une boîte de chocolats : une playlist de Noël.

 

https://soundcloud.com/lesdetectivessauvages/les-detectives-sauvages-13-noel-sauvage/s-MvHfB

 

  1. Les Jackson Five chantant Santa Claus is coming to town ;
  2. La définition romaine de Noël ;
  3. Deux contes de Noël lu par Sylvie Caspar, célèbre voix d’Arte ;
  4. Le morceau All the King’s Horns issu de l’un des nombreux albums de Noël de Sufjan Steven ;
  5. Un extrait des actualités françaises du 25 décembre 1957, nous livrant les clés d’une livraison en cheminée ;
  6. Le rappeur Ludacris et son morceau Ludacrismas ;
  7. L’épisode La Bûche de Noël, issu de la rafraichissante série Panique au Village, de Stéphane Aubier et Vincent Patar ;
  8. Le conte La Petite Fille aux Allumettes, d’Hans Christian Andersen ;
  9. Le Kyrie Eleison de Bachar Mar-Khalifé ;
  10. Un extrait d’un des plus anthologiques films de Noël, La Vie est belle, de Frank Capra ;
  11. La chanson What Christmas means to me, de Stevie Wonder ;
  12. La Complainte de Saint Nicolas, recueillie par Gérard de Nerval en 1842 ;
  13. Sans transition, le Noël des Tropiques de Tino Rossi ;
  14. Le morceau Funky funky Christmas du groupe Electric Jungle ;
  15. Un article de Jamal el Hassani daté du 25 décembre 2012 intitulé Les pires monstres des contes de Noël européens, qui nous fait espérer que vous avez été bien sages toute l’année ;
  16. Une chanson de Björk consacrée au Jolakotturinn, monstre islandais dévorant les enfants n’ayant pas mérité de recevoir un pull pour Noël ;
  17. Une parodie des réveillons radiophoniques français par Charlène Nouylloux ;
  18. Et enfin, last but not least, Joan Jett and the Blackhearts et leur revigorant Little Drumer Boy.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.