Aujourd’hui, Les Détectives sauvages ont découvert Porco Rosso, film d’animation d’Hayao Miyazaki, projeté la semaine prochaine au Tap Castille, qui suit les aventures d’un aviateur mystérieusement transformé en cochon. Une histoire fabuleuse qui leur a donné envie de vous parler de métamorphoses.

Et cette semaine, les Détectives Sauvages sont accompagnés de la voix exceptionnelle de Rodolphe Gentilhomme !

 

https://soundcloud.com/lesdetectivessauvages/les-detectives-sauvages-17-metamorphoses

 

  1. Un extrait de Porco Rosso, film d’Hayao Miyazaki, dans lequel le héros aviateur s’est vu transformé, pour une obscure raison, en cochon ;
  2. La chanson Les Métamorphoses, de Jacques Dutronc ;
  3. La scène 1 de l’acte II du Lac des Cygnes, de Tchaïkovski ;
  4. Le récit de la transformation de Daphné en laurier dans Les Métamorphoses d’Ovide ;
  5. Un passage de la série télévisée tirée du manga Ranma ½ de Rumiko Takahashi, dans lequel il ne faut pas mettre son pied dans une mauvaise source de peur de se voir transformer en fille ou en panda ;
  6. Le morceau Pinocchio de Future Islands ;
  7. Un extrait du documentaire radiophonique Clairvaux, la voix des longues peines – Métamorphose, d’Elisa Gruau, Véronica Collalti, et Anna Szmuc ;
  8. La première page de La Métamorphose, de Franz Kafka ;
  9. La chanson Wolf like me  de TV on the radio ;
  10. Le Professeur Brundle alias Jeff Goldblum en toute petite forme, dans La Mouche de David Cronenberg, film culte dans lequel métamorphose rime avec science fiction et horreur ;
  11. Le témoignage du chef du fleuve bozo de Koa, extrait de l’ouvrage L’homme-hyène dans la tradition soudanaise, de Geneviève Calame- Griaule et Ziedonis Ligers ;
  12. Le morceau Fresh Blood, issu de l’album Humbre Lobo, de Eels ;
  13. Une scène issue du film The Lobster, de Yorgos Lanthimos, dans laquelle les personnages évoquent l’animal en lequel ils voudraient se voir transformer – Colin Farrel étant partisan du homard ;
  14. Tant qu’on y est, la chanson Animal on est mal, de Gérard Manset ;
  15. Le célébrissime La Belle et la Bête, de Jeanne Marie Leprince de Beaumont ;
  16. Le morceau The Werewolf de Cat Power ;
  17. Et enfin, last but not least, I put a spell on you, par Screaming Jay Hawkins, grand sorcier devant l’éternel.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.