Cette semaine, les Détectives sauvages ont appris que le roi du glam rock nous avait quittés. Et ça leur a donné, l’envie de se perdre, une heure durant, avec vous dans la galaxie Bowie.

 

https://soundcloud.com/lesdetectivessauvages/les-detectives-sauvages-15-bowie-is

 

  1. Denis Lavant allumant sa radio et tombant par magie sur Modern Love dans le film Mauvais sang de Leos Carax ;
  2. Des extraits de deux des plus célèbres films de Bowie acteur, Furyo de Nagisa Ōshima et de L’homme qui venait d’ailleurs de Nicolas Roeg ;
  3. Des extraits du documentaire David Bowie en cinq actes d’Arte, où l’on retrace les cinq années majeures du caméléon du rock au travers des témoignages des musiciens Rick Wakman, Mick Ranson, Toni Visconti, Brian Eno ou encore Neil Rodger ;
  4. Quelques pistes issues de l’excellent mix sonore et visuel de Radio SoulWaxe intitulé Dave, sorte de création totale autour de l’œuvre de Bowie ;
  5. Dans un genre beaucoup moins glam, une interview de l’artiste par Michel Drucker en 1977 ;
  6. Quelques mots de Natasha, la doyenne des fans de David Bowie âgé de 77 en 1986 ;
  7. Une interview de Philippe Manœuvre issue de Bowie Alien Machine de France culture ;
  8. Différents extraits de déclarations faites par Bowie à la presse de 1971 à 1999 ;
  9. Un article intitulé Les cinq vies de David Bowie, écrit suite à l’annonce de sa mort, sur le journal belge 7sur7 ;
  10. Les paroles de Lazarus, un des titres issus de l’ultime album de l’artiste, Blackstar ;
  11. La lettre écrite par Bowie à sa première fan américaine le 25 septembre 1967, où l’on apprend qu’il rêve d’aller un jour aux Etats Unis ;
  12. Une sélection de titres de l’artiste que vous aurez sans doute reconnus, avec entre autres : Five Years, Space Oddity, Young Américan, I’m Afraid Of Americans, Life on Mars, Heroes, Ziggy Stardust, Let’s Dance, Rock’n’Roll Suicide, Golden Years, Ashes to Ashes, Lazarus, China Girl (titre d’Iggy Pop repris quelques années plus tard par Bowie), All the Young Dudes, titre offert par Bowie au groupe Mott the Hoople, et enfin, last but not least, un extrait de Peter and the Wolf que Bowie enregistra en 1977.

 

https://youtu.be/Tgcc5V9Hu3g

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.